Close

3 différences entre DMP et … DMP !

at 1 pm
Facebooktwitterlinkedin

Bien entendu nous parlons ici de deux sujets complètement différents : j’ai nommé, à ma droite, le Dossier Médical Partagé ; et dans le coin gauche, la Data Management Platform.

Il faut cependant parfois voir au-delà des différences et en l’occurrence, il se trouve que les deux homonymes ont bien des points communs ! (Il aurait également été dommage de passer à côté d’un aussi bon prétexte de faire œuvre de pédagogie sur les deux sujets du moment…)

#1 Une définition vs plusieurs

Commençons par rappeler les définitions.

Le Dossier Médical Partagé (DMP) est un carnet de santé numérique qui conserve et sécurise vos informations de santé : traitements, résultats d’examens, allergies… Il vous permet de les partager avec les professionnels de santé de votre choix, qui en ont besoin pour vous soigner. (source : www.dmp.fr)

Pour définir la Data Management Platform par contre je vais m’arrêter à la première phrase de la définition Wikipedia : « Une Data Management Platform est une plateforme de gestion des données sur les internautes. » En réalité, les DMP sont issues de plusieurs mondes (webanalytics, DSP…) ; sont soit plutôt orientées 1st-party soit 3rd-party ; parfois plus axées acquisition et d’autres fois rétention… et donc, selon l’éditeur que vous avez en face de vous, la définition peut varier énormément. Comme il faut quand même qu’on avance, je vous invite à voir cette petite vidéo qui pour le coup me semble assez objective :

#2 Typologie de données

Évidemment, si on l’a nommé Dossier Médical, c’est que les données stockées sont uniquement des données liées à notre santé.

Par contre, pour le coup, ce sont VOS données.

Si l’on en revient à la Data Management Platform, elle va permettre d’agréger toutes sortes de données (en vrac) :

  • Données CRM
  • Données comportementales (navigation, clics…)
  • Données déclaratives
  • Données sociales
  • Données socio-démographiques
  • Données contextuelles
  • Données de géolocalisation

… sauf que :

  • certaines sont possédés par l’annonceur (1st-party), d’autres partagées par ses partenaires (2nd-party) et d’autres acquises sur des places de marchés (3rd-party) (pour les puristes, excusez-moi mais je simplifie)
  • certaines données ont un indice de confiance plus ou moins élevé (cf. les algorithmes de matching cross-devices par exemple)

#3 Coût et ROI

Évidemment le Dossier Médical Partagé est gratuit vu qu’il est destiné uniquement à un partage avec les personnels de santé avec lesquels nous interagissons dans le cadre de notre parcours de soin.

Et bien entendu, la Data Management Platform ayant des applications publicitaires et d’enrichissement de la connaissance client, son coût est parfois prohibitif avec un ROI qui dépend fortement de l’annonceur, de son secteur d’activité et des use-cases déployés.

Les deux voient donc arriver des concurrents/compléments :

o  Embleema :

o  Health Wizz :

Pour plus d’informations sur les DMP, CDP, n’hésitez pas à me contacter !

Et le sujet nous tenant à cœur, nous sommes ouverts également à discuter des enjeux liés aux données de santé quand vous le souhaitez !

Facebooktwitterlinkedinyoutube

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *